MAI 2017

M. Daniel Top, Maire

Ni de gauche, ni de droite ! ... Un peu d’histoire !

Le quinquennat de M Hollande s’achève. Il avait été élu par le peuple de gauche. Qu’en retiendra-t-on ? Ces cinq années furent l’occasion de nombreuses commémorations. Mais à l’heure où il est de bon ton de ne se déclarer ni de gauche, ni de droite, il me paraît important de signaler l’impasse qui a été faite en 2016 sur le 80 ème anniversaire de l’avènement du Front Populaire, qui nous a pourtant tant apporté.

Rappelons pour mémoire :
Suite aux grandes grèves de mai et juin 1936 furent signés les accords de Matignon ; ceux-ci ont instauré la création des congés payés, la création des allocations chômage, la semaine de 40h, la liberté syndicale, la scolarité obligatoire jusqu’à 14 ans contre 10 ans auparavant, le droit à la retraite à 65 ans pour les travailleurs des mines ... Excusez du peu !

Durant l’été 1936, des familles d’ouvriers ont pris le train pour la première fois. D’autres ont découvert le pays à vélo.

Pour la première fois depuis la Commune de Paris, des hommes et même des femmes non issus des classes dominantes accédaient aux commandes de l’État. Qu’en est-il aujourd’hui ?

La gauche dite de gouvernement et la droite expliquent sans cesse que les Français sont accrochés à leurs prétendus « privilèges » comme des coquillages à leur rocher. La France reste pourtant toujours la première dans la distribution de dividendes aux actionnaires des grands groupes.

Le progrès tant espéré qui devait servir l’humain a été détourné au profi t de la finance.

Daniel TOP, Maire de Meurchin