Et oui! Ca y est. Pour la première fois la censure a sévi à Meurchin! Comme certains ont pu le constater, nos propos, dans le dernier Notre Ville ont été censurés de quelques lignes, et qui plus est, dédiées à notre CPI.

Le 14 Avril, le choix du Maire d’un paiement à l’année des écoles municipales (danse, musique et peinture) a été adopté de jus tesse par 14 voix pour sur 26.

Cette décision contre laquelle nous nous sommes opposés, montre que le Maire ne parvient déjà plus à fédérer au sein de sa propre équipe puisque le tiers de ses colistiers s’est abstenu de voter.

Il nous a été reproché, dans le « Notre Ville» du mois d’avril de ne pas avoir participé aux bureaux de vote du 1 er tour des élections.

Mais recevoir l’invitation la veille du scrutin sans aucune concertation préalable, n’est pas la façon la plus courtoise de nous y associer.

L’ Oppos aura-telle encore sa plce 2main ds le Notre Ville ? C à se le dder ?

Voilà à quoi pourraient bien ressembler nos propos au sein de notre encart.

En effet, le règlement voté par l’ensemble du Conseil se réduisait jusqu’ici au tiers d’une page. En avons-nous trop dit ? Nos propos étaient-ils si gênants ? Toujours est-il que depuis le dernier Conseil Municipal du 04 Mars 2015, l’espace dédié à nos propos sera maintenant limité au tiers d’une page, soient 1475 caractères espaces et ponctuations compris, s’il vous plaît.