Vous pouvez télécharger le document en cliquant ici Vous pouvez télécharger le document en cliquant ici
sept 2019

M. Daniel Top, Maire

Un été caniculaire

Une première dans notre commune : la fête de l’école Les Platanes reportée pour cause de canicule (et non de pluie).

Le réchauffement climatique est bien là !

Records de température, sécheresse, maisons fissurées, fonte des glaces, phénomènes météorologiques dévastateurs… Et cette évolution s’est mondialisée. Cela fait 2000 ans que les températures n’ont pas été aussi chaudes à la surface de la terre.

Les chercheurs ont retrouvé le fil des changements climatiques passés. Le seul précédent en terme d’élévation marquante de la chaleur remonte au moyen-âge, mais ne concernait que 40% de notre planète tandis que cette fois-ci, pas un centimètre de notre planète n’est épargné.

Alors que faire à notre niveau ?

Pour notre commune, nous avons amplifié le reboisement en investissant plus de 3000 e pour planter une trentaine d’arbres afin d’augmenter par la végétation la captation du carbone (CO2) responsable du réchauffement climatique. Nous avons également démarré les jardins familiaux. En effet, lorsque l’on sait qu’entre 2006 et 2015 près de 600 000 hectares supplémentaires ont été bétonnés, soit l’équivalent du département de la Drôme, on peut s’inquiéter !

Certes dans de grandes villes, certains espaces sont «débitumés», des espaces verts recréés, l’eau retrouvant son cycle naturel. Une orientation à généraliser ! Quant à nous, dans nos anciennes cités minières, on aperçoit tous ces alignements de pelouses à la place des anciens jardins de mineurs, n’y aurait-il pas possibilité de créer des carrés de jardinage avec petits légumes pour sa propre consommation ? Planter des arbres fruitiers ? Il n’existe pas de circuit de consommation plus court. Empreinte carbone zéro… voilà un petit geste écologique qui répété à des millions de possibilités profiterait bien à notre planète.

Bonne rentrée à tous !

Daniel TOP, Maire de Meurchin