Après nous avoir imposé une réduction de nos propos dans « notre ville », voila qu’on nous menace de poursuites judiciaires pour des propos soit disant diffamants. Nous trouvons dans cette attitude des manières d’agir que nous pensions disparues et chacun sait ce qu’il en est de la liberté. Si dire ce que pensent et constatent les Meurchinois sur l’arbitrage des sanctions de stationnement, la suppression du feu rouge (qui soit-dit en passant reviendrait selon le maire ???), la localisation du skate-park, etc… sujets qu’il juge comme des « égarements », est considéré comme diffamatoire, nos maires précédents auraient pu passer leur vie au prétoire. Mais que l’on se rassure, ces menaces ne nous feront pas taire.

Terminons sereinement ce propos en cette période estivale. Nous vous souhaitons de passer d’agréables moments de détente et d’en profiter pleinement.

N’hésitez-pas à venir nous rencontrer lors de nos permanences. Tous les deuxièmes mercredi de chaque mois de 14h30 à 15h30 en Mairie. Notre prochaine permanence : le mercredi 12 juillet 2017. Vous pouvez désormais nous suivre en intégralité sur notre site internet :
Notre site vous propose aussi des reportages photos et vidéos sur des évènements meurchinois. Sachez que nous restons à votre disposition pour tout problème rencontré dans la commune.

Pour le « Groupe de Large Union », les élus de l’opposition :


Contact : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Cali(maire)oh !!

Dans les propos du Notre Ville de mai arrivé bien tardivement (c’est la faute de l’imprimeur), Monsieur le Maire ironise sur notre absence aux bureaux de vote. Nous tenons à préciser que nous avons proposé la tenue des bureaux pour chacun d’entre nous. Mais Monsieur le Maire n’a pas trouvé utile de nous insérer dans l’organigramme. Courage !! plus que deux week-ends d’élections. Parlons sécurité : Une fois de plus, une modification de priorité n’est pas signalée : croisement de la rue du 8 mai et de la rue Salengro. Quand allez-vous signaler ce changement ? ah peut-être après nous avoir lu Monsieur le Maire (donc après le 15 mai) et avant que notre propos ne paraissent dans le « Notre Ville !

Vous avez pu découvrir dans la dernier Notre ville ou en recevant votre carte d’électeur la création de 2 nouveaux bureaux de vote dans la commune. Mr le maire justifie cette décision par l’augmentation de la population. En effet celle-ci à augmenté de 28 personnes...! Si pour vous, il faudra simplement être attentif à votre lieu de vote, il n’en est pas de même pour les services dont l’astreinte sera doublée ce qui représentera, au-delà de la pénibilité durant 4 dimanches, un coût supplémentaire pour la commune. Notre groupe s’était opposé à cette modification, n’en voyant pas l’urgence, suivant en cela la commission électorale. 1 seul bureau aurait amplement suffit.

Nous aurions préféré une autre publicité sur Meurchin que celle parue dans la Voix du Nord du 6 mars, au titre « des carrefours qui vous déroutent ». 4 endroits ont été cités en grand nombre » par les lecteurs sur l’agglomération de Lens, dont celui de Meurchin, au même titre que le carrefour Bollaert à Lens. « Les feux étaient dangereux » dixit Mr le maire dans cet article. Nous en concluons donc que c’est par mesure de sécurité qu’ils ont été supprimés. Alors pourquoi la présence des policiers à chaque entrée et sortie des écoles ? Il y a certainement une logique que nous comprenons mal. Les automobilistes et surtout les parents apprécieront ces propos. On pourra toujours objecter que s’il y a des accidents, ils sont dus au comportement irresponsable de certains, mais au moins il y avait une sécurité surtout pour nos enfants. En matière de sécurité, on a pu constater le zèle de notre nouvel ASVP; Mais est-ce vis à vis de l’ensemble de la population ???