« L’Etat, après s’être attaqué à nos Services Publics, ne trouve rien de mieux que de supprimer les fonctionnaires qui vous sont si souvent utiles au quotidien. Non seulement nos employés communaux ont cette épée de Damoclès au-dessus de leur tête mais en plus, ils ont la double peine car loin d’être soutenus par Mr Le Maire. Ah non, c’est vrai, ce sont les syndicats qui sont à l’origine du ralliement des employés de la commune en ce 22 mai pour soutenir un employé injustement éjecté du service animation. Après qu’il se soit invité dans le débat des Présidentielles, le voici dans notre petite ville. Non il ne s’agit pas du convoi des gens du voyage (ici Mr Le Maire et ses adjoints ne peuvent rien faire) mais du mal-être, du burn out de certains des employés de la commune (il est plus facile de taper sur le petit personnel). Espérons que les vacances estivales permettront à cette équipe municipale de valoriser nos employés comme il se doit.


Contact : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Meurchin voit ses commerces disparaître petit à petit. Des aides seront alloués aux nouvelles entreprises qui se créent alors que celles implantées ne bénéfcient d’aucune subvention. Nos commerçants ont d’ailleurs mené des actions contre ce dysfonctionnement, mais ont-ils été soutenus par la municipalité ?

Venez nous rencontrer le mercredi 9 mai de 14h30 à 15h30 lors de notre permanence en Mairie
Vous pouvez aussi nous suivre sur notre site internet mis à jour régulièrement : http://leselusdelopposition.monsite.orange.fr/

  • Le conseil municipal du 24 janvier a été annoncé à 2 horaires différents (quel manque de sérieux)...
  • nous avons dû batailler de nombreuses minutes pour obtenir une suspension de séance lors du conseil municipal du 16 février ...
  • lors de ce même conseil municipal, le refus pour 14 élus (soit 8 élus issus de la Majorité associés à notre groupe d’élus) de promouvoir la Directrice Générale des Services à la fonction d’Attachée ...

Ceci n’est qu’une infme partie des séances des derniers conseils municipaux.
Espérons que Monsieur Le Maire ne cherche pas à passer en force! L’avenir nous le dira...