Que de bonnes nouvelles en cette fin d’année à Meurchin !! Tout cela grâce à vous, à votre persévérance. Toutes nos félicitations vont donc à Manon Guilbert : elle a obtenu la médaille d or au championnat du monde de coiffure dans la 1ère discipline créative « et la médaille de bronze dans la 2ème discipline « hair by night ». Elle remporte également le trophée du meilleur junior en créative. Puis le plein de réussite en Horse-Ball avec ces nouveaux podiums de la Champions League 2019, elle affiche un bilan exceptionnel pour cette saison 2018/2019. Vainqueur de la Coupe de France - Vice-championne de France et Vice-championne d’Europe. Bravo à tous. N’oublions pas le parcours de l’USOM en coupe de France qui est allé jusqu’au 5ème tour. C’était une première dans l’histoire du club. Ce fut une belle compétition. Félicitation à tous. L’heure est maintenant venue de penser à l’échéance des prochaines élections municipales. Il est nécessaire de vous inscrire sur les listes électorales. Vous avez jusqu’au 6 février 2020 pour le faire et ainsi participer aux élections municipales de 2020. Retrouvez-nous le mercredi 13 Novembre 2019 de 14h30 à 15h30 lors de notre permanence en Mairie. Vous pouvez aussi nous suivre sur notre site internet mis à jour régulièrement :

Tout comme Monsieur Stéphane JENDROWIAK disparu il y a peu, une autre figure de la commune nous a quittés en cet été. Monsieur Raymond REYNAERT était l’une des chevilles ouvrières de la société des Céciliennes de Meurchin. Nous réitérons à sa famille notre soutien en ces moments difficiles.
En cet été 2019, la commune a connu un nouveau feuilleton. Ce n’est évidemment pas du transfert de Neymar au barça mais bien d’un probable retrait de délégation de l’Adjoint à la Sécurité. Alors que Meurchin a fait la une des journaux de par l’avis de la CRC, allons-nous assister à une nouvelle série d’articles dans les journaux locaux ?
Loin de ces querelles internes, notre équipe préfère travailler et se rendre disponible pour l’ensemble des habitants qui la sollicite.
Retrouvez-nous le mercredi 9 octobre de 14h30 à 15h30 lors de notre permanence en Mairie. Vous pouvez aussi nous suivre sur notre site internet mis à jour régulièrement :

« C’est bientôt la rentrée et la préparation des cartables pour les écoliers. En ce début septembre (si Saint Notre Ville est décidé à paraître au 1er septembre), nous vous proposons une petite charade. Mon premier, en musique, correspond à la sixième syllabe ou lettre. Mon second est un élément d’une bande dessinée où sont inscrites les pensées et paroles des personnages. Mon dernier « s’entend » comme une partie des 10 points supplémentaires à la belote. Mon tout est un bâtiment communal dont le nom n’est pas connu que par bien peu de personnes... Retrouvez la réponse (la bulle der ou comprenez « la bulle d’air » nom attribué au CCAS en séance du 28/12/2018) sur notre page facebook. Un tirage au sort sera effectué parmi les bonnes réponses et permettra aux 10 gagnants de rencontrer une partie de notre future équipe et de poser les questions légitimes que vous vous posez sur l’avenir de notre commune. Bonne reprise »

"Alors que ces propos devaient paraître dans le Notre Ville précédent, le feuilleton Vote du budget Primitif nous en a empêché puisque 3 séances auront été nécessaire pour aboutir au même résultat: les 03,10 et 17 avril, Mr le Maire ne parvenanit pas à faire adopter ses orientations pour 2019. Même ses manoeuvres en faisant revenir des élus sortis d'une voire plusieurs années d'hibernation (preuve que notre dénonciation dans la lettre ouverte etait bien réelle) n'auront pas suffi à faire adopter le budget. La pression exercée lors de la séance du 10 avril par le Premier Adjoint a concouru enfin à convaincre les élus de la volonté de Mr le Maire de faire passer en force ses choix. Alors que Monsieur le Maire avait utilisé la Presse pour sa campagne électorale de 2014, les faits relatés à juste titre par le journaliste de la Voix du nord n'auront pas plu à notre premier édile, ce dernier s'en prenant en préambule de séance du Conseil Municipal à la fois à la presse, au Préfet ou encore à l'une de ses adjointes qu'il qualifiait avec mépris de co-listière. Ces faits gravissimes (attaque du préfet de faire la sourde oreille pour: lire la suite sur notre site internet :