Chères Meurchinoises, Chers Meurchinois, Chers Enfants,

Plaisirs retrouvés

Quel plaisir, nous avons pris ces derniers jours, profitant du soleil et du calme qui régnait dans la ville pour aller à la rencontre des habitants, des agents de la ville qui installaient le nouveau sol de l’école Les Tamaris ou qui encadraient la brigade verte initiée par les élus du SIVOM de Wingles, laquelle était bien occupée à rendre notre cimetière agréable pour les familles qui s’y recueillent régulièrement.
D’autres agents semblaient tout joyeux de retrouver des enfants non masqués : il s’agissait bien sûr de nos animateurs des centres de loisirs et de nos animatrices et auxiliaires de puériculture croisées au gré de nos rencontres fortuites. Certes le tableau semble idyllique et, pour autant, il n’est pas tout rose puisque le COVID a encore perturbé certaines organisations.
Enfin, tout n’aura pas été perturbé par le COVID puisque les personnes testées positives ont pu se rendre dans les bureaux de vote au premier et au second tour des Présidentielles.
Notre décision de revenir de quatre bureaux de vote à trois grands bureaux aura, pour les plus anciens d’entre nous, fait rejaillir le passé avec des files de personnes en dehors des bureaux à certaines heures de la journée. En dehors de la tranche du midi, le passage dans les bureaux était fluide alors que les électeurs se sont mobilisés sur la commune puisque nous avons enregistré au premier tour, 69% de participation.
Maintenant que nous connaissons l’identité de notre Chef d’Etat et, en attendant le résultat des prochaines élections législatives qui se dérouleront les 12 et 19 juin, et des conséquences positives ou négatives pour nos collectivités selon les futures orientations politiques, nous avons profité de cette accalmie printanière pour travailler sur les prochaines festivités de la ville. Nous reviendrons sur ces programmations dans les prochains numéros de ce journal municipal.



Le Maire de Meurchin,
Frédéric ALLOÏ

Chères Meurchinoises, Chers Meurchinois, Chers Enfants,

Joignons ensemble le Geste à la Parole.

Le printemps est revenu. Une semaine auparavant, les dernières restrictions (en dehors des structures médicales et des transports en commun) sont parties. Je veux bien évidemment parler de la possibilité de laisser tomber le masque.
Cependant, nous le constatons tous autour de nous : le nombre de cas positifs remonte de nouveau. En parallèle viennent s’ajouter une grippe tardive ainsi quelques gastroentérites dont nous nous serions bien passés. Sans être médecins, il nous appartient de continuer à respecter quelques gestes simples, notamment le lavage des mains régulièrement. Un principe de prévention pour nous ainsi que pour les autres.
Ces petits gestes se retrouvent également dans la vie de tous les jours. Ainsi, avec le concours des services de la Communauté d’Agglomération de Lens Liévin, du CP au CM2, nos écoliers ont pu participer fin mars à des ateliers de sensibilisation au tri des déchets. Et les deux premières semaines de ce mois d’avril seront consacrées aux initiatives environnementales : LES 2 SEMAINES VERTES. Que ce soit au sein des écoles ou au travers des centres de loisirs, des partenaires accompagneront vos enfants sur d’autres ateliers pour les inviter à réfléchir sur leurs gestes et leurs conséquences vis-à-vis de Dame Nature.
Avec les jeunes du CMJ, le Service Municipal Jeunesse sera au premier plan avec, le samedi 9 avril de 10h00 à 12h00, une animation autour de la plantation d'arbres sur l'espace derrière l'école les Platanes. Cette action sera animée par l'association Canopée reforestation et prise en charge par Veolia. La préservation de notre Environnement est l’affaire de tous. Laissons à nos générations futures une belle image de notre Planète.
Cette Planète qui se porte mal en ce moment, frappée de plein fouet par les excès dévastateurs d’un Tyran. Depuis le mois dernier, des milliers de civils sont meurtris, des enfants blessés gravement ou tués par des balles perdues, des millions d’Ukrainiens fuient leur pays pour tenter de retrouver un peu de paix. Pour les aider à retrouver un peu de dignité, les beaux gestes se sont multipliés sur nos territoires. Nos jeunes élus du Conseil Municipal des Jeunes ont naturellement entrepris de récolter des denrées et autres produits qui pourront redonner un peu de sourire à ces habitants exilés. Je tiens particulièrement à remercier les généreux donateurs, ces jeunes qui ont multiplié leurs efforts pendant une semaine ainsi que l’association Les Amis de ZAKOPANE qui est venu chercher le résultat de cette collecte. Un beau geste de solidarité.



Le Maire de Meurchin,
Frédéric ALLOÏ

Vent de colère, vent de panique, vent debout !

Chères Meurchinoises, Chers Meurchinois,

En ce vendredi ensoleillé, c’est dans un esprit empreint d’émotions en tous genres que je m’adresse à vous.
Des épisodes de tempêtes ont touché notre Région tout comme notre commune entre le 16 février et le 22 février. La plus violente fut EUNICE qui a montré toute son intensité dans la journée du vendredi, faisant voler en éclats quelques toitures ou déracinant quelques arbres sur notre ville. Fort heureusement, les dégâts ne sont que matériels, aucune victime humaine n’est à déplorer à Meurchin, ce qui ne fut malheureusement pas le cas sur d’autres territoires. En dehors de ces phénomènes météorologiques qui sont de plus en plus fréquents et qui nous rappellent qu’il nous faut agir quotidiennement par des gestes simples pour préserver notre Planète, c’est ensuite une interminable attente qui s’annonce pour certains d’entre nous. Les réparations pourraient prendre du temps tant nous couvreurs locaux sont très sollicités. Je les remercie pour avoir su répondre de manière très réactive suite à nos sollicitations et ainsi avoir pu rassurer quelques habitants déboussolés. Je salue par la même occasion les services de la mairie (administratif, accueil, technique, environnement, jeunesse) pour avoir pris le temps d’écouter des habitants paniqués devant la violence des évènements, remonté les informations auprès des services technique et environnement lesquels ont mis en sécurité voiries et bâtiments publics. Enfin notre service jeunesse a su rassurer les enfants des centres de loisirs et les mettre en sécurité. Je n’oublie pas d’associer à ces remerciements les sapeurs pompiers volontaires et professionnels des casernes de Harnes et Lens qui sont intervenus sur notre commune jusque tard dans la soirée.
Alors que la Région ramasse depuis quelques jours les déchets déposés par ces vents violents, alors que nos services communaux tentent de nettoyer les plaies, sur la scène internationale, des images que nous redoutions ces dernières semaines apparaissent sur nos écrans. Lors de l’Assemblée Générale des Anciens Combattants, cette vision d’une guerre déclenchée par la Russie m’était apparue comme une certitude. C’est maintenant une réalité bien triste et nous ne pouvons que soutenir les Ukrainiens qui sont durement touchés par les bombes et missiles lancés de Russie. En à peine 24 heures, près de 140 personnes ont perdu la vie et environ 300 personnes sont blessées.
La météo est au beau fixe pour ces prochains jours sur notre Région. Le ciel s’est soudainement obscurci sur la scène politique et internationale.



Le Maire de Meurchin,
Frédéric ALLOÏ

Chères Meurchinoises, Chers Meurchinois, Chers Enfants,

Des Protocoles comme s’il en pleuvait !
DES ARBITRAIRES : STOP !

En ce 13 Janvier 2022, il règne comme une atmosphère de journée de mois d’août (si nous mettons de côté la météo). La place Jean Jaurès est bien vide en cette matinée. Et pour cause, l’école Les Tamaris est totalement fermée, une grande partie de l’équipe enseignante de l’école Les Platanes est gréviste, le restaurant scolaire est à l’arrêt et notre service Jeunesse ne fonctionne pas davantage. Les changements de protocoles sanitaires incessants ne permettent plus aux différentes équipes de travailler sereinement et ce n’est certainement pas le dernier acté par le Ministère de l’Éducation Nationale, la veille de la rentrée scolaire, qui est facilitant. Les classes se vident voire se ferment dès qu’un enfant est testé positif dans une classe, rendant obligatoire par le biais d’une attestation parentale le test des autres enfants de la classe. En découlent une baisse de la fréquentation de la cantine scolaire, des adaptations de menus de dernière minute par notre prestataire et des remaniements de personnel communal dans l’urgence.
Il était important de laisser les écoles ouvertes car l’éducation de nos enfants est primordiale. Mais il était tout aussi nécessaire de consulter les associations de parents d’élèves ainsi que les élus pour imaginer le nouveau protocole à mettre en place. Il en a résulté une cacophonie, une levée de boucliers d’un grand nombre de parents, excédés de devoir tester leur enfant chaque jour.
C’est grâce au dialogue avec les directeurs des établissements scolaires et le corps enseignant, mais aussi à la flexibilité de nos agents communaux eux-mêmes affectés par le protocole sanitaire, que la municipalité a fait le choix de laisser les écoles ouvertes. Le sérieux de nos agents municipaux par, entre autres le respect des gestes barrières, permet jusqu’ici d’assurer la sécurité des enfants à l’école. Car Meurchin a été peu affectée par l’absentéisme de ses agents en lien avec le COVID, comme ont pu le connaître d’autres collectivités, ce qui a poussé certains élus à fermer temporairement les écoles. A la suite de la journée de mobilisation de ce 13 janvier, les enseignants devraient être dotés pour certains de masques FFP2, tout comme les AESH (Accompagnants d’élèves en situation de handicap). Et alors que notre municipalité fournit depuis le début de la crise sanitaire le gel hydroalcoolique aux écoles, nos ATSEM exposées tout autant, ont été oubliées par l’Etat. Alors que l’Ecole doit être universelle, l’Etat a choisi en 2022 d’y installer une différenciation.
En soutien à nos agents non considérés par les services de l’Etat, la Municipalité a décidé de fermer ses services le jeudi 27 janvier.


Le Maire de Meurchin,
Frédéric ALLOÏ

Chères Meurchinoises, Chers Meurchinois, Chers Enfants,

C’est à vous, aux jeunes Meurchinois(e)s que je m’adresse avant tout. Au début de l’année 2021, j’évoquais l’espoir que la municipalité plaçait dans l’année qui s’annonçait encore une fois sous un ciel gris. Et cette fin d’année dernière a été marquée par l’engagement d’une jeunesse à participer au premier acte d’une démocratie participative et citoyenne.
Le Conseil Municipal Jeunes est né, et installé depuis peu. Il est le résultat de l’investissement d’une partie de notre jeunesse Meurchinoise qui a de beaux projets à mettre en place pour les deux ans à venir. Ce Conseil Municipal Jeunes sera épaulé par l’équipe du Service Municipal Jeunesse, dont il faut souligner une nouvelle fois la qualité du travail mis en place pour accompagner nos treize candidats pendant leur campagne électorale.
Au travers de l’équipe du Service Jeunesse, c’est l’ensemble des agents municipaux que je tiens à remercier et féliciter pour leur accompagnement au quotidien, dans un esprit positif et réconfortant pour l’ensemble des habitants. Ils et elles accompagnent les élus dans les réflexions pour faire évoluer les services auprès de la population. Lors du premier confinement « COVID-19 », nous avons toutes et tous salué le dévouement de certaines professions (personnels soignants, ripeurs, commerçants locaux, etc.). Les agents de la commune ne sont pas toutes et tous visibles sur le terrain mais sont tout aussi dévoués depuis l’apparition du coronavirus, afin de garantir un service public de proximité et de qualité.
La qualité et la proximité sont aussi des qualités que nous pouvons retrouver chez nos commerçants locaux. Des conseils avisés, des commandes en fonction de vos goûts, une large amplitude d’ouverture, une disponibilité, une adaptabilité (le drive, ils connaissent désormais). Mais une grande différence avec les commandes que nous pouvons passer sur le Net : un sourire que nous ne pouvons retrouver derrière un écran. Alors pour que 2022 rime avec Heureux, pour nos commerçants, continuons à les soutenir en poussant la porte de leurs établissements ou en fréquentant le marché hebdomadaire du samedi.

À toutes et tous, je m’associe à la Municipalité pour vous souhaiter une belle année 2022, remplie de projets en tous genres.


Le Maire de Meurchin,
Frédéric ALLOÏ

Chères Meurchinoises, Chers Meurchinois,

«Oublier les frontières. Dépasser nos querelles... Refuser d’être seul. Revenir à l’enfance. Et pouvoir rêver.». Ces paroles tirées d’une célèbre chanson et reprise pour une campagne des Restos du Coeur, résonnent encore en cette année 2021. Même si ces paroles s’appliquent avant tout aux hommes, notre collectivité se retrouve en une partie de celles-ci.
Comme beaucoup de villes de tailles moyennes, nous avons fait le pari de nous ouvrir aux autres villes pour améliorer les services à la population. La convention signée avec la commune de Bauvin pour que leurs habitants puissent accéder à notre médiathèque pluridisciplinaire en échange d’un accès à leurs salles de sport pour notre jeunesse ou nos associations, en est le parfait exemple. D’autres actions sont amorcées et nos frontières n’existent dès lors que sur une carte.
La collectivité travaille avec les villes en proximité, la communauté d’agglomération de Lens-Liévin ainsi que le Département pour répondre à vos attentes. Seule, MEURCHIN n’a pas les moyens d’agir. Avec les autres, la ville retrouve des couleurs, grandit doucement mais sûrement. Nous aurions tous aimé grandir plus vite mais il nous faut construire avec nos moyens. Notre rigueur financière nous permettra d’entrevoir des jours meilleurs.
Nous comprenons votre empressement, il est légitime. Notre engagement est intact et il nous reste encore plus de quatre ans pour bâtir ensemble l’avenir de notre commune. Et nous le ferons avec vous : élus jeunes ou moins jeunes, agents et habitants, associations et partenaires. Les uns ne peuvent faire sans les autres.
Dans le cadre de l’arrêt de la révision du PLU qui s’est déroulé lors de la séance du conseil municipal, le 04 novembre, nous avons ainsi explicité les choses. Ce Plan Local d’Urbanisme a été approuvé après que la collectivité ait consulté les personnes publiques associées. Un commissaire enquêteur désigné a reçu un certain nombre d’habitants lors de permanences, certains habitants ont été reçus par l’adjoint à l’urbanisme.
Un terrain a été mis en réserve derrière la Résidence Les 13 Mencauds. Il était nécessaire de rappeler que ce projet, s’il devait aboutir, a comme objectifs de faire grandir raisonnablement notre population puisque le nombre d’habitants de Meurchin baisse depuis quelques années et que des projets de fermeture de classe étaient à l’étude l’an passé si le COVID n’avait pas été de la partie. Tout changement fait peur, c’est bien normal. C’est la raison pour laquelle nous avons rappelé l’importance de mettre en place des réunions avant que ce projet de 73 logements (qui se ferait en deux lots) ne voit éventuellement le jour.
L’ensemble de ces échanges est à retrouver sur notre chaîne youtube en suivant ce lien. D’autres projets sont imminents, voire à moyen ou long terme. Ce n’est qu’une question de patience, de temps, d’ingéniosité parfois. Et tout ceci sera agrémenté de nos échanges.
Enfin, pour que certains de nos rêves deviennent réalité en cette fin d’année, le virus de la COVID circulant de nouveau de manière pandémique, il nous appartient de nouveau de respecter l’ensemble des gestes barrières. Ces gestes éviteront l’isolement dont nous avons tant souffert l’an passé.

A toutes et tous, je vous souhaite d’agréables fêtes de fin d’année.


Le Maire de Meurchin,
Frédéric ALLOÏ