M. Frédéric Alloï, Maire

En ce 16 Janvier, deux sentiments m'animent : celui de la joie et mais aussi celui de l'incertitude.

Avant tout, l'incertitude et l'incompréhension. Alors même que les médias, le conseil scientifique et le gouvernement ne cessent de répéter depuis plusieurs semaines que le nombre de cas positifs augmente sensiblement, et que chacun dans un coin de sa tête se prépare à un re-confinement général, depuis deux jours nous savons désormais que la solution TOUTE trouvée pour ralentir la propagation du virus et de ses variants est le COUVRE-FEU à 18H00. Avec son lot de mauvaises surprises pour nos entreprises qui doivent encore repenser leur organisation, pour notre service culturel confronté aux retours des visios alors que nos écoles avaient de nouveau envahi l' ART'CHIPEL, etc, etc...

Dans ma tête un air de Jacques DUTRONC se met soudainement à résonner, revisitée façon COVID : « Il est 06 Heures, Meurchin s'éveille….Il est 18H00, Meurchin se couvre... »

Mais en ce 16 janvier, la joie et l'optimisme reprennent vite le dessus.

La joie dans un premier temps. Car après de nombreuses alertes météo Jaune et Orange, sans que rien ne se passe ces dernières semaines, je me dis que cette fois-ci, c'est la bonne !

Les premiers flocons arrivent alors que je reçois les habitants lors de ma permanence le samedi matin comme à mon habitude depuis notre prise de fonction, pendant que l'équipe des adjoints travaille sur les projets de demain. Alors que nos valeureux commerçants du marché ont tenu bon jusque midi par ce froid, les gros flocons arrivent et les rues se parent d'un manteau blanc. Nos agents du Service Technique se mettent rapidement en ordre de bataille, aidés par les services de la mairie de Wingles pour dégager les grands axes.

Et pour que cette journée devienne un souvenir pour quelques familles, nous lançons aux alentours de 14H00 notre premier concours du plus joli bonhomme de neige : nous n'avons pas eu de difficultés à nous accorder sur ce concours officiel. Les familles meurchinoises ont joué le jeu, notre plus gros défi va être maintenant de visionner l'ensemble des photos. Une petite réception, avec le respect des gestes barrière viendra sceller ce moment passé en famille, avec remise de récompenses.

 Chères Meurchinoises, Chers Meurchinois,

Ce « Mot du Maire » s'est transformé en « Journée du Maire », le déroulé d'une journée quelconque du calendrier des élus, qui peut se transformer en une journée riche et stimulante en vous y associant. Le contexte actuel ne se prêtant pas à ce que nous venions à votre contact, à vous recevoir pour organiser des réunions publiques ou de quartiers, puisque la santé est la priorité. En revanche, nous vous proposerons tout au long de l'année de nous ré-inventer pour que vous puissiez découvrir la vie des élus et que nous continuions à échanger ensemble.

 Frédéric ALLOÏ

M. Frédéric Alloï, MaireChères Meurchinoises, Chers Meurchinois, Chers Enfants,

Comme beaucoup de Français, nous sommes à Meurchin tous abasourdis tant nous avons eu l’ impression que cette année 2020 n’en finissait pas et qu’elle nous réservait son lot de mauvaises surprises, semaine après semaine.

En ce début d’année, nous avons une pensée pour tous les Meurchinois qui nous ont quittés, presque dans l’anonymat compte tenu des rassemblements restreints au sein des édifices religieux. Mais nous voici en 2021 avec plein d’espoirs dans nos têtes.

Bien évidemment, les laboratoires sont en première ligne pour nous livrer rapidement les premiers vaccins. L’espoir réside aussi et surtout dans la projection de Meurchin avec ses habitants, acteurs majeurs et incontournables.

Et que dire de notre Jeunesse. Une récente rencontre avec une classe de l’Ecole Les Platanes nous encourage encore plus à développer la démocratie participative pour tous en 2021, en commençant par nos enfants avides d’échanges avec les élus de leur commune.

Et surtout plein d’ idées ! C’est pourquoi la Commission Citoyenneté a été installée lors du Conseil Municipal du 14 Décembre 2020. Même si nos modes de communication seront encore troublés pendant une longue période, le Conseil

Municipal a ainsi décidé à l’unanimité des personnes présentes de travailler sur cette question de l’appropriation de la commune par ses habitants.

Belle et Heureuse Année...Masquée, A bonne distance, Respectueuse des Gestes Barrières et Emplie d’échanges constructifs.

Frédéric ALLOÏ

M. Frédéric Alloï, MaireConfinés, déconfinés, re-confinés mais pas en totalité, il y a de quoi s’y perdre, je vous l’avoue ! Mais la santé de tous étant à prioriser, il est bien évident que nous devons respecter scrupuleusement les consignes définies par l’ Etat sur le plan sanitaire. Respectons les règles, même si certaines décisions peuvent paraître disproportionnées ou illogiques. J’évoque évidemment la fermeture de nos commerces qualifiés de non essentiels par les pouvoirs publics.

C’est tout un pan de l’économie qui est mis à mal. Mais ce re-confinement, démontre aussi l’importance de notre tissu associatif, des agents communaux et des partenaires de notre collectivité qui assurent le lien nécessaire avec les habitants.

Depuis ce 30 octobre, une cellule a été lancée pour que nos entrepreneurs puissent nous faire remonter leurs difficultés et besoins. Parfois, dans la précipitation, quelques erreurs viennent se glisser et nous nous efforçons de les réparer au plus vite. Nous avons appuyé le courrier de Madame La Sénatrice Cathy APOURCEAU-POLY adressé à Monsieur Alain GRISET, Ministre en charge des TPE et PME pour une exonération totale des charges et une prise en charge totale des loyers notamment.

Alors pour que vos fêtes de fin d’année soient belles, n’hésitez plus et contactez nos commerçants et artisans locaux en guise de soutien. Depuis le 28 novembre, tous nos commerces sont ouverts et leurs gérants se plient en quatre pour vous, en gardant toujours le sourire.

A toutes et tous, les élus Meurchinois vous souhaitent de passer d’agréables moments avec vos proches, certainement en petits comités, et espèrent vous revoir début 2021 dans de meilleures conditions pour nous réunir de nouveau.

M. Frédéric Alloï, Maire

 

En ce mois d’octobre, lorsque je pose ces mots sur le papier, comme le dit mon adjointe Brigitte MARTIN, l’automne se caractérise par ses changements de couleurs. C’est naturellement aux couleurs Bleu, Blanc, Rouge auxquelles nous pensons tous en ce moment sur le plan national : toutes nos pensées vont aux habitants des Alpes Maritimes durement touchés par les intempéries de ces dernières semaines et à la famille de Samuel PATY, enseignant à Conflans et exécuté en pleine rue pour avoir voulu expliquer à des collégiens ce qu’était la liberté d’ expression.

Sur le plan local, les couleurs Bleu Blanc Rouge sont le signe d’une réussite sportive puisque Valentine DESCAMPS est élue meilleure joueuse depuis huit ans de la Fédération Internationale de Horse Ball. Ses co-équipières Margaux BOUCHERY et Valérie ANTHEUNIS se placent aussi dans le Top 5 du Horse-Ball Pro Elite Féminine. Et comme si cela ne suffisait pas, notre nouvelle association, le Club Fight Arts Martiaux, envoie deux représentantes féminines aux Championnats du Monde. Tous nos encouragements vont à Siham BOUSNANE et Ségolène THULLIER. De bon augure à moins de quatre ans des Jeux Olympiques.

Enfin, trois couleurs se sont affichées fièrement sur notre commune en ce mois d’ octobre. Tout d’abord le Bleu du Mois Bleu pour nos aînés, revisité et raccourci, dont le repas traditionnel a été remplacé par un service à domicile: les administrateurs et notre commerçante BEL’CUISINE ont redonné du sourire à nos aînés inscrits à ce repas. Le rose de la marche organisée par l’ UCAM et qui a permis de récolter de l’argent pour aider les femmes atteintes du Cancer du Sein. Enfin, le vert était à l’honneur puisque les enfants ayant participé aux opérations de nettoyage des voyettes ont été récompensés pour leurs efforts, en la présence notamment de l’adjoint à l’environnement Monsieur Christophe SOYEZ.

Et pour que les prochains mois redeviennent plus sereins pour chacun d’entre nous, n’oubliez pas de respecter les gestes barrières.

 

Frédéric Alloï, Maire de Meurchin

M. Frédéric Alloï, Maire

Madame, Monsieur,

Quel plaisir que de vous proposer le journal Notre Ville dans une version presque conforme à celle que vous avez pu connaître par le passé.

Cette année 2020 a été marquée par de nombreuses annulations ou reports sur notre territoire en raison d’un contexte sanitaire ô combien particulier : la commune n’a ainsi pas mis en place d’accueils de loisirs en ce mois d’août.